Masques et Commédia

m&cMasque et Commedia

Masques et Commedia commence comme une conférence classique où nous expliquons les origines de la Commedia dell’arte et de ses masques. Très vite les personnages arrivent pour de petites scènes improvisées où ils révèlent la nature de leur caractère si particulier : truculence, générosité et humour.Nés au 16ème siècle, ils représentent chacun un stéréotype de la société de cette époque. Mais de masque en masque nous avons envie de montrer qu’ils ont traversé les siècles sans prendre une ride et nous arrivent aujourd’hui avec toute la force de leur longue histoire, tout leur dynamisme, toute leur jeunesse et leur naïveté.
Cette conférence est aussi le moyen de présenter ce style de jeu très particulier lié bien sûr au masque qui couvre une grande partie du visage.
Le comédien doit, pour faire passer les émotions, trouver d’autres modes d’expression, adopter un style de jeu plus appuyé. Mais jamais il ne doit tomber dans la pitrerie ou la vulgarité. Pour cela, il doit toujours être terriblement sincère. Mais le masque, bien qu’étant l’âme du personnage, n’est pas tout, et les deux conférenciers se travestissent bientôt complètement pour incarner de pied en cape Pantalon et Zanni. Costume, rembourrage, mais aussi maquillage font aussi partie de la « Masquera ». Et pour finir, l’animation devient spectacle pour une improvisation avec les spectateurs. Le dialogue s’installe, le public est le seul véritable metteur en scène des spectacles de Commedia dell’arte, théâtre de l’imprévu, véritable étincelle de vérité .

 

 

Masques et Commedia
Conférence spectacle

Hacid Bouabaya et Barbara Monin / Compagnie Joker
Conception et jeu Hacid Bouabaya et Barbara Monin, production Cie Joker

Masques et Commedia commence comme une conférenceclassique où nous expliquons les origines de la Commedia dell’arte et de ses masques. Très vite les personnages arrivent pour de petites scènes improvisées où ils révèlent la nature de leur caractère si particulier : truculence, générosité et humour. Nés au 16ème siècle, ils représentent chacun un stéréotype de la société de cette époque. Mais de masque en masque nous avons envie de montrer qu’ils ont traversé les siècles sans prendre une ride et nous arrivent aujourd’hui avec toute la force de leur longue histoire, tout leur dynamisme, toute leur jeunesse et leur naïveté.