Ateliers d’écriture avec les enfants

Ateliers D’écriture avec les enfants

Dans les médiathèques, les écoles ou les collèges, des ateliers d’écriture de contes peuvent être mis en place. Différent systèmes d’écriture sont abordés: l’improvisation orale, l’écrit et l’adaptation. Ainsi que différents styles de conte: le fantastique, le merveilleux, la parodie, etc.

 

Mais le conte a ceci de particulier qu’il ne reste pas longtemps une oeuvre littéraire, il se doit pour continuer à vivre de passer par l’oral. C’est alors que son expérience de comédienne que barbara aime faire partager. Lire ou dire un texte, c’est déjà entrer dans le monde du théâtre de façon sans doute moins intimidante.

Une fois le conte écrit, nous aborderons les moyens que l’on peut mettre en oeuvre pour passer à la représentation en public: le travail sur la voix, création de personnages, travail sur la gestuelle.
Des temps de restitutions avec les participants à l’atelier peuvent alors être mises en place: dans les école pour les parents, dans les médiathèques lors de gouters-contés ou même en plein air pour des balades contées revisitant les lieux où se déroule l’histoire.

 

Durée moyenne de l’action: 10 heures (pour l’écriture) ou 20 heures (pour écriture et restitution).

Invention d’histoire avec le tout public

Barbara Monin propose d’aller à la découverte de notre imaginaire commun, en inventant en groupe des histoires originales toujours situées dans les lieux où se déroule l’atelier.
On redécouvre ainsi ses paysages, les lieux dits aux noms inspirants, les légendes déjà présentes dans la région. On se réaproprie son territoire en apportant du fantastique et du merveilleux à son quotidien.

 

Durant cet atelier, on replonge dans son enfance, on goute au plaisir d’inventer mais on y découvre aussi la rigueur qu’exige la création d’un conte ; comment se construit un récit, comment il s’articule autour de péripéties et de rebondissements.

A la suite de ces rencontres, Barbara réécrit les contes ainsi inventés puis revient proposer la version définitive en jeu.

 

Durée de la scéance : 1h30—Nombre de participants: 15
Prix (atelier + écriture du conte) : 500 euros H.T.

Revueil de souvenirs avec les personnes âgées

Ces atelier peuvent se faire en liaison avec les maisons de retraite ou les associations d’anciens. Des rencontres sont mises en places avec ce public âgé qui a sans doute des tonnes d’anectotes sur leur région, sur les grands événement historiques qu’elle a traversés mais aussi les transformations urbaines, et toutes les hitoires personnelles, souvenirs, memoires, que l’on veut bien raconter à l’auteur. A la suite de ces rencontres, Barbara Monin écrit des textes sur les thèmes qui se sont dégagés : l’enfance, les premiers amours, la famille etc … et les  propose lors de lectures publiques.

 

Durée moyenne de l’action : au minimum 5 scéances d’une heure trente à deux heures
Nombre de participant : 8 à 15
Prix : 2000 euros H.T.

Recueil d’anectotes, des souvenirs et des rêves:

Ces ateliers peuvent se faire en liaison avec les Hôpitaux, les Maisons d’accueil spécialisées, les écoles, CHRS, foyer, etc… A partir des témoignages ou de rèves racontés à Barbara, elle créé un récit fantastique et onirique puis revient à la fin de la prériode de résidence, conter au public l’histoire tricotée avec leurs mots.

Durée moyenne de l’action: au minimum 3 scèance d’une heure
Nombre de participants : 8 à 15
Prix : 1 000 euros H.T.